* *
* *
Boutique des bambins

Fermer Articles en vente

Fermer Commande et Tarifs

Fermer Conseils pratiques

Bracelets
Pour nous joindre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche




Calendrier
Conseils pratiques - Pour les plus petits


Afin de vous aider dans votre démarche, je me permets par ces quelques lignes de vous guider en vous faisant partager ce que j'ai retenu de ma propre expérience. Arrêter de sucer son pouce est possible à condition je crois de respecter scrupuleusement certains points.

Sucer son pouce est pour l'enfant le geste du réconfort. Il se retrouve seul, en lui-même pour se recentrer et atteindre l'apaisement. Lui retirer ce geste n'est donc pas simple car il va y perdre en bien-être. Avec ce petit gant, vous allez substituer un moyen de réconfort par un autre. L'enfant doit donc en avoir envie, être d'accord pour tenter l'expérience. Et l'envie sera au rendez-vous me semble-t-il si 2 conditions sont remplies :
1) Le jeu.
Ce petit gant est à vivre sur le mode du ludique. La poupée est là pour divertir, partager l'imaginaire et gagner sa place dans l'affectif de votre enfant (c'est sa poupée, il l'a choisie, personnalisée au moment de la commande). Elle l'accompagnera partout. C'est une présence que l'enfant pourra également sentir par sa texture et la chaleur du tissu sur son doigt (sensations retrouvées un peu comme dans la bouche). La poupée va devenir l'amie de votre enfant, ma fille lui parlait et s'occupait d'elle comme d'un baigneur. Et moi-même je m'adressais aux gants comme à des personnes pour les faire exister.

2) Le rituel.
Pour autant, le jeu n'est pas à prendre à la légère (il y a un objectif) et vous devrez instaurer un véritable « rituel » ou mode de vie autour de ce gant afin de vous donner les moyens de réussir. Le gant devra avoir une existence à part entière dans le quotidien de votre enfant. Il devra avoir un nom, des fonctions bien précises (protéger le pouce, consoler, accompagner pour ne pas être seul, rassurer la nuit...), ne pas traîner n'importe où (trouvez un endroit toujours le même pour le ranger), être emmené partout avec vous au moins les 2 premières semaines et être mis au pouce de votre enfant le plus souvent possible : voiture, poussette, maison, chambre, supermarché, chez des amis, sieste à l'école, à la crèche, chez la nourrice... L'arrêt du gant se fera naturellement et progressivement par la suite (chaque enfant est différent, mais il ne devrait plus sucer son pouce dès les premiers jours).

Pour que votre enfant accepte sur la durée de porter ce gant, il doit sentir toute l'importance qu'il a dorénavant dans sa vie et c'est vous qui le lui montrerez (et lui imposerez judicieusement). L'enfant lui accordera ainsi toute son attention. A vous de le lui imposer en y pensant pour lui ! J'ai pour ma part été sur les talons de ma fille de 3 ans les 8 premiers jours, elle n'a pas pu faire un pas sans que je ne lui attache le gant à la moindre occasion (et veillez à bien nouer le lien avec une double boucle serrée pour que l'enfant ne le perde pas) et elle se laissait faire car il s'agissait de sa grande amie. Impossible pour elle de glisser son pouce dans la bouche, je la devançais systématiquement. Et même quand elle était punie, se faisait gronder et se retrouvait seule dans sa chambre, je lui attachais rapidement son gant ! Ce sont les moments de rechute à éviter, les gros chagrins !!

Les 8 premiers jours seront assez fastidieux mais rapidement vous ferez entrer le gant dans le quotidien de votre enfant et il abandonnera ce geste si néfaste pour ses dents... Dans tous les cas je reste à votre disposition pour toute question ou simple envie de me faire partager l'évolution de votre situation.


Date de création : 17/02/2007 @ 11:39
Dernière modification : 13/07/2016 @ 15:16
Catégorie : Conseils pratiques
Page lue 12255 fois

^ Haut ^